dimanche 18 janvier 2009

vocabulaire du trentenaire

je viens d'apprendre une expression, qui semble-t'il, recouvre un phénomène :

"panda sex".

Expression d'une écrivain chinoise. Le panda est très sympathique, mais n'a des montées de libido que deux fois par ans. Le reste du temps, ben il fait le malin dans des campagnes de protection de la vie sauvage.

Bref, l'auteur et personnage du roman chinois est atteinte du virus du panda sex.
Coming-out (réchauffé) : moi aussi.

Mauvais médicaments ? Vie affective trop rangée ? Image de soi dévalorisée ? Apnées du sommeil ? (oui parce qu'en plus je ronfle à faire fuir Freddy).
Je sais pas, mais ça commence à faire longtemps que ça dure, malgré les multiples (mais pas si nombreuses) rencontres amoureuses.
Toujours personne pour me proposer les drogues qui me permettraient de mettre la question dans le débarras du Grand Déni.


Sinon, 20cth Century Boys, c'est pas mal, mais ça manque de détails bizarres intrigants, ou d'acidités décapantes. D'une certaine manière, c'est du Moore à la sauce manga, Vendetta + Watchmen, mais ça semble bien édulcoré. Il y a les signes de l'étrange, mais pas l'inquiétude qui devrait les accompagner.
L'esthétique neutre n'y est pas pour rien.
Encore que je me demande, en comparant avec les films de Nakata et de Kurosawa (le vivant, hein), si au japon cette neutralité statique est pas en soi un peu inquiétante, en comparant à l'envers hystérique d'une autre partie de leur production (les autres adaptations de mangas, Miike, leurs pubs hallucinantes...).
Enfin je crois pas que cette neutralité ait tant de valeur, puisqu'elle ne touche pas à la sobriété qui rend les émotions plus prenantes, comme justement chez Nakata.

3 commentaires:

Paraph a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Paraph a dit…

Tiens, en parlant de Miike, et j'avais initialement l'intention de t'en parler pour le post qui précède celui-ci, as-tu vu le film dont il est question ici? Je me suis dit que ça pourrait te plaire, et que le cas échéant, ça pourrait me plaire aussi.


Angel Station: Reviews Too Late: Sukiyaki Western Django

Siestacorta a dit…

Vi, vu, il est dans les clubs vidéo en France !
C'est de la bonne bébé.
Je sais pas à quel point tarantino était présent dans la conception, mais lui ou un de ces admirateurs y a mis beaucoup.

Tant mieux.
Et de grands moments d'absurde très volontaire, à mi-chemin entre un sens asiatique et un sens occidental du terme....