vendredi 6 juin 2008

Ho le beau plafond...

Cher Ray Zo,



Journal :


Depuis une semaine...

J'ai effectivement quitté mon job.

J'ai passé la majeure partie du temps à faire la planche sur mon lit, comme j'en rêve souvent. Je me gorge de repos. Et c'est délectable.
Mais mon ascension vers l'état de sagesse totale est quelque peu entravée par des soucis d'argent plus grave que prévus. K-puchett ayant été à la dèche ces deux derniers mois, j'ai mis de ma poche pour le manger et quelques rares sorties, et je commence le mois avec un gros trou dans le budget. La toute-riante a depuis retrouvé un deuxième mi-temps.


Ma vieille ennemie Inquiétude reparaît donc.
Comme je suis plus lâche que Henry Miller, je me remet donc en recherche d'emploi.

Il semble que mes copains-copines aient pressenti un malaise chez moi. C'est d'autant plus louable que je ne suis généralement pas très répondant, mon téléphone est un dérangé chronique. Et moi un ours. J'espère arriver à me sortir du guêpier bientôt.


Tu peux toujours dire que je suis un rêveur. Mais je ne suis pas le seul.


1 commentaire:

Marie-Georges Profonde a dit…

Je ne comprends pas, mon président m'a pourtant certifié que le pouvoir d'achat allait bien ? En tout cas je te souhaite de trouver rapidement l'alvéole de sortie.